Groupe Gratuit Pros

Yassin Halhoul, entrepreneur suisse au Maroc

Yassin Halhoul : l’ex-champion de boxe suisse devenu entrepreneur

Après avoir été quatre fois champion de boxe et militaire au sein de l’armée d’élite helvétique, Yassin Halhoul poursuit une brillante carrière d’entrepreneur. De la restauration à la mode, l’homme d’affaires a su diversifier ses investissements et ses partenariats pour devenir l’interlocuteur privilégié des investisseurs suisses au Maroc, en tant que vice-président à la Chambre du Commerce et de l’Industrie suisse. Il participe également à un programme de développement au sein de l’ONU, au palais des Nations Unies à Genève. Portrait de Yassin Halhoul, un entrepreneur à qui tout réussit.

Yassin Halhoul : « La clé, c’est de travailler dur »

Yassin Halhoul, ce sont des marques et des partenariats dans des domaines aussi variés que la restauration, la presse, la mode ou encore l’huile d’argan. Son expérience, l’homme d’affaires a souhaité la partager avec les investisseurs suisses au Maroc. A la Chambre du Commerce et de l’Industrie suisse, il s’est d’abord investi comme chef de délégation en 2021 avant d’être nommé vice-président en 2022. « Je suis honoré de cette nomination, confie l’entrepreneur. Elle me permet d’accompagner les investisseurs suisses dans leur développement au royaume du Maroc et ainsi de solidifier les relations économiques entre les deux pays. »

Dans le prolongement de cet engagement, Yassin Halhoul apporte aussi son soutien à l’ONU, au département de la Conférence des Nations Unies à Genève sur le Commerce Et le Développement (CNUCED) ayant pour objectif d’intégrer les pays en développement dans l’économie mondiale pour favoriser leur essor.

L’homme d’affaires doit son succès à son caractère de fonceur. « Quand j’ai une idée, je vais au bout et je ne lâche rien. Je me suis toujours battu pour réussir. La clé, c’est de travailler dur », affirme-t-il.

De la gastronomie à la mode

Yassin Halhoul a grandi à Genève. Il se démarque d’abord en tant que boxeur en remportant quatre fois de suite le championnat de Suisse. En 1997, alors qu’il a tout juste 17 ans, il reçoit le titre des mains du ministre des Sports André Hediger. Puis, de sportif de haut-niveau, Yassin devient militaire lorsqu’en 2001 il rejoint les grenadiers d’infanterie suisse d’Isone, un régiment des forces spéciales.

Suite à un problème au genou, il est contraint de quitter l’armée et c’est là que débute sa carrière d’entrepreneur. L’ex-militaire reprend ses études et entre à l’Ecole Supérieure de Commerce André Chavanne, à Genève, avant de se lancer dans des projets aussi différents qu’enrichissants. En 2004, il fonde le VIP, un restaurant gastronomique au cœur de Genève. Situé en face des boutiques Hermès, Chanel et Louis Vuitton, le jeune homme côtoie rapidement le monde de la haute-couture. Les marques organisent des défilés de mode et des conférences de presse dans l’établissement. Le VIP est alors  un lieu incontournable pour les célébrités de passage.

« Avoir fréquenté le monde de la mode et de la presse m’a donné envie d’aller plus loin, raconte Yassin Halhoul, et je me suis lancé dans le journalisme. » En 2017, il obtient sa carte de presse en étant rattaché à la World Press Agency USA et trois ans plus tard il fonde Media Group Presse pour couvrir l’actualité nationale et internationale, dont les célèbres fashion weeks. Il rachète ensuite Celebrity Magazine. Ces activités lui ont valu d’être contacté par Dean et Dan Caten, les fondateurs de la marque DSQUARED2, pour implanter ce grand nom du prêt-à-porter sur le territoire africain. Il développe la marque avec des ambassadeurs comme Beyonce, Rihanna, Zlatan Ibrahimovic ou encore Naomi Campbell. Aujourd’hui, cette activité représente toujours une part importante de la vie professionnelle de l’entrepreneur.

En 2019, Yassin Halhoul ajoute une corde à son arc avec l’hôtellerie et investit dans le Riad Lavande de Marrakech. Il y obtient l’award du meilleur hôte par Booking.com. Souvent sollicité par ses clients pour trouver des produits à base d’argan, Yassin a l’idée d’investir sur ce marché très porteur. En effet, en 2022, l’or jaune représente un marché mondial de 600 millions d’euros. L’entrepreneur rachète une coopérative artisanale et crée sa marque de cosmétique bio à base d’huile d’argan, Prestige Bio Organic. Là encore, la réussite est au rendez-vous.

Yassin Halhoul : Du chocolat suisse au Royaume du Maroc

Avec toujours à cœur de créer du lien entre les deux pays, Yassin Halhoul ouvre en 2022 la première boutique de chocolat suisse du Maroc. « J’ai été très surpris de constater que ce produit était peu présent dans la ville ocre alors que ceux de Belgique et de France y sont bien représentés. J’ai vite compris qu’il y avait là une opportunité à saisir et je me suis lancé. J’ai proposé un partenariat à deux des plus grandes marques suisses de chocolat ». Yassin Halhoul signe un contrat avec Favarger et Ragusa et s’implante en plein centre-ville, à l’Hôtel Radisson de Marrakech. Le succès est immédiat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *